Pourquoi Méthodoludie ?

Méthodoludie est un concept : efficace et étudié sur le terrain.

Méthodoludie réunit : d’une part : les vieilles méthodes qui ont faits leurs preuves en formant des   générations de professionnels ou de bons amateurs, des générations d’êtres rythmés,  et d’autre part, (de manière mesurée et étudiée) : “l’apprentissage ludique” de certains horizons pédagogiques actuels. Car aujourd’hui il peut s’avérer quelques fois difficile pour les professeurs comme pour certains parents, qui plus est, pour les étudiants eux-mêmes : d’évaluer les limites de “l’apprentissage facile” et du “positivisme forcené” qui souvent aboutit au “bricolage”.

On peut apprendre en s’amusant
mais en s’amusant on ne peut pas TOUT apprendre.

Apprendre – comprendre – acquérir – produire et maitriser : demande quelques fois du Travail.

Joindre l’agréable à l’utile :
voici un des défis de Méthodoludie

La plupart de ceux qui réussissent ont commencé  avec/par  des bases solides, de bons repères et ont appris les éléments un par un, les plus simples avant les plus compliqués, les plus tangibles avant les plus impalpables.  En ajoutant nos éléments de découverte et de connaissance, les uns après les autres (comme on empile des cubes) on s’aperçoit qu’on peut en observer bien des faces (et quelques fois la face cachée) sans pour autant les déplacer ou les déstabiliser. Cela devient très intéressant de le constater lorsqu’on découvre que “Pratiquer la Musique” : c’est être conscient, à l’écoute et acteur de : plusieurs paramètres dans le même instant.

Trop souvent, sans le vouloir ou sans le savoir, le pas est franchi entre : Apprendre en s’amusant -  Apprendre sans effort - S’amuser pour apprendre - Comprendre sans réfléchir - Savoir sans apprendre –

Il n’y a pas de gomme en musique !

On trouve des nouvelles méthodes qui “sortent” sans en avoir évalué au préalable : les points forts,  les avantages, les inconvénients ou encore les conséquences à long terme. Les concepts qui visent au : « sans contrainte – sans effort » peuvent mener à des situations à l’opposé de ce qui avait été envisagé.

Méthodoludie s’entoure

  • De Musiciens professionnels ayant surmonté des difficultés et d’autres n’en ayant jamais éprouvé.
  • De Musiciens confirmés ayant fait de la musique par vocation, d’autres contraints.  Lire : “Le violon  intérieur” de Dominique HOPPENOT ed Van de velde)
  • De Professeurs enseignant aux petits (7/8 ans) comme aux grands : futurs professionnels – simples amateurs ou encore à l’autodidacte converti au sérieux.
  • De sondage fait auprès de tous ces types d’élèves.
  • De mise en situation sur le terrain.
  • De Psychologues et Psychiatres qui font partie des projets.

 

Méthodoludie est soutenu par

Christiane ROSENBLAT
Philippe RIGAL
Harmonie Consulting
Maître Pierre Wetzel
Maitre Aurélie Lambert
Vincent Kerviel
Psychologue Service de l’enfance Soissons
Psychiatre
Coatch
Avocat d’affaires Dépôt de marque
Avocat d’affaires
Commissaire aux comptes.
Case avec livres, qui servent aussi de menu La clarinette
Case avec des boîtes de conserve et un chat qui dort
Case avec des bouteilles et une balance